Créer une haie verte et fleurie

16 avril 2015

Si votre terre n’est pas calcaire, vous pouvez composer une haie à l’aide des grands arbustes de terre de bruyère que sont les camélias et les rhododendrons.

   

L’alignement représente un certain investissement et pousse lentement. Mais il dure très longtemps (plus de 30 ans), nécessite peu d’entretien et procure à cette époque un véritable spectacle.

Choisissez des variétés poussant plus rapidement que les autres : des camélias dits « champêtres » (C. sasanqua) ou bien des camélias japonais à fleurs simples (C. reticulata). Chez les rhododendrons et les azalées
(qui font partie des rhododendrons), préférez des hybrides à fleurs simples. Constituez votre haie avec une seule variété : vous obtiendrez un meilleur prix chez le pépiniériste et l’effet bariolé finit par lasser…

● Plantez-les densément soit un plant tous les 50 cm. Si la terre est un peu lourde, aménagez au préalable un talus de 50 cm de haut, qui aura également l’avantage de rehausser les plants et donc de produire un écran plus rapidement. Contentez-vous d’attacher les tiges poussant à l’horizontale afin de les diriger en hauteur.

Arrosez les plants en été durant les premières années, car les camélias et les rhododendrons forment une motte de petite taille et sont donc peu autonomes. À moins que l’alignement borde un passage que vous empruntez souvent, aucune taille n’est nécessaire.

Photos G. Lévêque

Découvrez aussi :

Jouez avec les plantes annuelles dans vos massifs
Comment garder un jardin fleuri ?


Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon jardin & ma maison